Blog - Infos sur les courses

 

Rubriques

FermerInfos sur les courses


Derniers billets
Derniers commentaires

Infos sur les courses

Les invités du mois d'août  -  par Hermes


En ce mois d'août, le premier invité jouant l'effet de surprise fut le silence grâce à une sono muette au semi-marathon de la forêt à Saint Hilaire de Riez. Le martèlement de l'asphalte et le souffle des coureurs a suffi à rendre le départ émotionnel selon le vœu du maestro de l'organisation Hilairoise : Christophe Moreau. En revanche pas de surprise à voir le vent s'inviter aux plages Fautaises, le bord de mer est un endroit où Éole, en maître des lieux, souffle à sa guise dans le sens qui lui plaît. Cette année cependant il fut fort et latéral réduisant à néant tout espoir de record. Certains coureurs aussi s'invitent par surprise. Malgré sa métamorphose en arpenteur des cimes, Mathias Jaulin (ABV) s'est invité sur les podiums de deux trails au niveau de la mer (2e à la Vilnière, 1er au 4 Gués). Un marocain spécialiste du double tour de piste (1'47''65) a même pris le soin de s'inviter en vainqueur au 10 km de la Sympathique de Vairé. C'est par ailleurs sur cette terre Vairéenne que l'invité le plus extraordinaire a fait son apparition. Il n'était pas surprise puisqu'il était d'honneur. Pas plus qu'il n'était coureur puisque ses jambes n'ont plus la fringance de son sourire. Le nom de la course dont il était le parrain est l'adjectif qui le qualifie le mieux. Son nom sonne comme celui d'une saison froide mais l’orthographe finale est celui de cette teinte aux mille nuances symbole du printemps. Avec ses 92, Claude Hivert (Racing Club Vendée) traverse le temps, s’activant constamment à tenter de l’améliorer. Ancien joueur de Water-polo, puis président, au début des années 70, du club de natation de Poissy, il découvre l'athlétisme grâce à une section venu grossir le club Pisciacais. La fée Course à pied transformera le nageur en coureur pour, au fil du temps, amplifier l’enchantement. Le « Père Claude », comme se plaît à l’appeler Dominique Chauvelier dont il a dirigé les premiers entraînements, a développé la sienne en côtoyant des Français illustres tels que : Séra Martin (recordman mondial du 1000 m en 1926 et du 800 en 1928), Raphaël Pujazon (champion d’Europe du 3000 m steeple), Alain Mimoun (Champion Olympique marathon 1956), Jacky Boxberger (champion d’Europe 1500 m indoor en 1972, marathon de Paris 1983), Chantal Langlacé (recordwoman marathon en 1974 et 1977). Tout en soulignant l'existence « exceptionnelle » du Sir Hivert, Yvon Allo, créateur de la Sympathique, rehausse le terme par : « C'est une chance de le connaître. » En parfait apôtre du mouvement perpétuel, Claude Hivert en a multiplié les adeptes. Gérard Férré, président du Racing Club Vendée et ami du personnage de Légende, témoigne : « Claude a la foi. Il croit dans ce qu’il fait. C’est un optimiste qui sait transmettre son enthousiasme ». Cette force de penser que le plus beau est à venir l’a transporté des pages rédigées du magazine courir (1977) à la création d’épreuves : Cross Ouest-France (1981), 20 km du Mans (1982), marathon des Olonnes (1988), relais convivial de ville à ville (Murat, Worthing)… Dirigeant infatigable : représentant national à l’European Veterans Athletic Association (1978), président du comité 72 (1980), responsable et formateur des officiels du 85 (1995), vice-président de la Confédération Nationale de la course à pied (2003) il est convaincu de la nécessité chantée par le parolier Philippe Clay : « Non ne mettez plus en quarantaine tous les hommes de quarante ans » pour fonder en 1977 le mouvement vétéran. Arrivé en Vendée en 1982, il est à la naissance de plusieurs épreuves et d'initiatives incitant à courir à pied. Si le poids des ans le courbe un peu plus chaque année, c'est cependant à chacun de se pencher au plus bas pour le saluer. Malgré ses pas plus lents et cherchant chaque jour un peu plus d'assurance, les coureurs sont de plus en plus nombreux à marcher dans les siens. Il a œuvré au développement de la course hors-stade car son travail de commercial ne lui permettait pas d'avoir toujours un stade à proximité. Sa volonté à faire reconnaître le mouvement vétéran l'a fait entrer dans la Légende de la course à pied. Pour toutes ces raisons il mérite reconnaissance et respect. Cela valait bien une invitation.
Publié le 25/08/2014 @ 18:37  
Tous les billets  Prévisualiser  Imprimer l'article 


Commentaires


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Archives
06-2018 Juillet 2018 08-2018
L M M J V S D
            01
02 03 04 05 06 07 08
09 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
Billets des amis

^ Haut ^