Blog - Infos sur les courses

 

Rubriques

FermerInfos sur les courses


Derniers billets
Derniers commentaires

Infos sur les courses

Les enseignements de l'hiver  -  par Hermes

Loin des champs de labours, arpenteurs de chemins, avaleurs d’asphalte, et égratigneurs de tartan ont repris leur activité. L'avenir n'étant qu'un long passé, qu’est-ce qu'un rapide coup d’œil dans le rétro peut nous apprendre ?
En janvier aux départementaux de cross-country au Château d'Olonne, le résultat des collectifs (de minimes à vétérans)  nous renseigne sur quelques couleurs en vogue. Tout d'abord que le jaune de l'ACLR, consacré à 3 reprises (JH, JF, SF), est toujours d'actualité. Il y a eu aussi le rouge de l'ABV, dont les 3 titres ont démontré la santé actuel du club du Bocage. Les primaires ont continué leur show avec une touche  bleue grâce aux minimes filles de Saint Jean de Monts, et la palette complète des 3 couleurs sur le maillot de l'OVA (CH). Une fois n'est pas coutume, l'Entente Sèvre n'a pu élever son vert (CF) qu'à une seule reprise. La saison s'est poursuivie, les régionaux de Notre Dame de Monts ont vu seulement le rouge (C-C H : 2) et le jaune (SH : 2) se hisser sur les podiums. Alors qu'à ce même niveau chez les minimes filles, seule la couleur bleutée des Montoises colorait la boîte à Montreuil Juigné. Toujours le bleu du SJM TAC (MF : 1), le rouge de l'ABV (CC H : 1), et le jaune de l'ACLR (CH : 3, JH : 3, SH : 3) pour colorer, manière vendéenne, le podium des interrégionaux de la Chapelle sur Erdre. Au final des Mureaux, seuls le rouge herbretais (CC H : 20) : et le jaune yonnais (JH : 20, SH : 18) étaient présents collectivement. Les minimes n'étant pas conviés à la messe nationale du cross-country, le bleu montois n'y avait pas collectivement sa place. Depuis les routes et les sentiers ont coloré individuellement leurs épreuves phares des seuls rouge et jaune. Quant au Floréal, première épreuve sur piste de la saison (19/04), il s'est teinté participativement des traditionnels rouge de l'ABV, jaune de l'ACLR, vert de l'Entente Sèvre, des trois primaires de l'OVA auxquels est venu s'ajouter le bleu et le vert de l'ASV, déjà présent sur les cross mais jamais au zénith par équipe. Le quidam se voulant coureur cultive au profond cette volonté de progression. Certains iront jusqu'à rêver du parement de lauriers. Par conséquent, après cet inventaire de couleurs printanières renforçant ses pigments tout au long de l'hiver, une question s'impose : Pour briller, faut-il porter un maillot se teintant d'une ou des primaires, tout au plus d'une secondaire ? Peut-être que la couleur n'a aucun mérite dans le succès auquel seul les clubs à formation multiple s'autorisent l'accès ? Sans chercher à éblouir mais seulement à réussir, peu importe la couleur, dépêchez-vous seulement de rejoindre l'une de ces associations formatrices ou bien travailler à construire la vôtre.Comme les couleurs qui se mélangent en font souvent de plus jolies, les techniques et les idées qui se confrontent en produisent généralement de meilleures.
Publié le 26/04/2015 @ 19:07  
Tous les billets  Prévisualiser  Imprimer l'article 


Commentaires


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Archives
12-2017 Janvier 2018 02-2018
L M M J V S D
01 02 03 04 05 06 07
08 09 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
Billets des amis

^ Haut ^